Facilitation_Graphique_Agilite_Fadhila_Brahimi

Facilitation graphique réalisée par Romain Couturier le 31 octobre 2014 à l’Agile Tour de Bordeaux.

Identifier ses cadres de référence permet de mieux se connaitre et de communiquer plus efficacement.

Notre perception de la réalité est filtrée par nos cadres de référence. Ces cadres agissent sur la construction de notre identité et sur nos interactions.

Lors de l’Agile Tour de Bordeaux du 31 octobre, Isabel Monville et moi même, avons présenté les impacts positifs et négatifs des cadres de référence dans la vie quotidienne et en entreprise ainsi, que les facteurs clefs de succès (EaSIE)lors de la Keynotes « L’enfer..c’est les autres »

Une mise en situation pour se confronter à ses propres cadres de référence

Dans cette vidéo, nous avons démarré la Keynote par une mise en situation que je vous propose de tester afin de mieux comprendre les explications qui vont suivre.

A partir de la liste présentée dans la vidéo. Vous avez 3 minutes pour répondre à cette question.

Il ne reste qu’une seule place dans l’Arche de Noé: Qui souhaitez-vous sauver ?

Faites l’exercices avec d’autres personnes afin de débattre et d’identifier ce qui a guidé votre choix.

Notre cadre de référence nous structure et nous guide mais il agit aussi comme un agent d’enfermement et de non-action.

Il est courant de penser que nos choix sont guidés par la raison ou par les émotions. C’est vrai et c’est faux. L’algorithme est bien plus complexe. Notre cadre de référence est impacté par différentes zones inhérentes à notre personnalité et notre vécu que sont :

  • Notre rôle dans la société
  • Notre sens du bien et du mal
  • Notre sens de l’esthétique
  • Nos perceptions
  • Notre façon de résoudre un problème
  • Nos rites, comportements sociaux et culturels
  • Nos pensées, sentiments et comportements

Ces zones nourrissent notre personnalité, nos croyances, nos valeurs et de facto notre empreinte.

Les cadres de référence interagissent à différents niveaux (individu, collectif , entreprise…) favorisant la cohésion et le sentiment d’appartenant ou bien l’immobilisme et les crises

Notre cadre de référence interagit avec notre environnement et nos expériences jusqu’à constituer des couches supplémentaires que l’on nomme : codes culturels.

En entreprise ou au sein d’un collectif, les codes peuvent se définir à travers :

  • Le style de management
  • La vision de la Performance
  • Les valeurs
  • Les symboles
  • Les mythes
  • Les rites
  • Les tabous

Dans la vidéo ci-dessus, nous expliquons concrètement comment l’ensemble de ces filtres, codes et zones d’impact interfèrent dans nos actions de communication.

Les 4 clefs EaSIE (ESIE) pour agir efficacement

ESIE Methode Easie Fadhila Brahimi Isabel MonvilleCe n’est pas une méthode miraculeuse ni exhaustive. Toutefois, en tant que coach nous nous appuyons sur ces 4 piliers pour faire émerger les cadres de référence et améliorer les communications interpersonnelle et collective. 4 clefs pour identifier le cadre de référence de l’autre (individu, collectif) :

  1. Ecoute Active : écouter l’autre sans l’interrompre
  2. Sortir: Développer l’art de l’hypothèse (3-5 hypothèses avant de s’exprimer)
  3. Interroger : Poser des questions ouvertes pour comprendre le cadre de l’autre
  4. Exprimer: Parler de son impression en utilisant le « Je »
Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon