Influence_Et-Reputation_Sur_Internet_Communautes_Crise_StrategieJ’ai lu pour vous « Influence et réputation sur Internet »
Un recueil de visions de spécialistes en stratégie d’influence et d’ereputation sous le prisme de l’intelligence économique.

Fidél à sa promesse, cet ouvrage, est une introduction aux notions qui corroborent avec l’influence et la réputation digitales: les nouvelles formes de communauté ou de mobilisation de l’opinion public ainsi que les nouveaux circuits de l’information et les luttes informationnelles qui en découlent.

En lisant d’un trait cet ouvrage, j’ai parfois regretté, les similitudes dans les introductions des différents feuillets d’auteur mais ceci s’explique certainement par le fait que l’ouvrage offre avant tout des éclairages différents qui s’imbriquent dans une volonté de proposer de multiples angles au service d’une approche systémique  Ce qui permet aisément la lecture des chapitres dans un ordre désordonné.

J’ai beaucoup apprécié la construction des 7 chapitres :

Des notions historiques et étymologiques pour expliciter tous les termes associés à la communication d’influence. Exemple, la vision de la communauté qui s’impose dans les médias sociaux répond davantage aux valeurs américaines (Unicité découle de la pluralité) à celle de la France (une communauté unie et indivisible).

Des exemples récents, analysés pour illustrer la construction des carrefours d’audience en posture offensive, défensive et contre-offensive ; avec quelques conseils sur la mise en place d’une war-room.

Une approche métier pour anticiper les crises et orchestrer la communication d’influence avec les parties prenantes internes et externes à l’entreprise.Exemples, « Reputation Manager » et « Business Diplomaçy » pour évoquer succinctement le lobbying, la gestion de crise, la veille stratégique et la diplomatie d’affaires.

Globalement, le web social, terreau de l’infowar remet au goût des formes digitales :

  • les techniques de guerre économique comme la « stratégie des alliés ». Exemple, avec la cartographie socio-dynamique (synergie et  antagonisme)  que j’ai eu le plaisir d’étudier en 1996 à l’école militaire durant mon cycle HEI.
  •  les méthodes de gestion de crise que l’on pratique depuis des années  en Compagnie aérienne – je les connaissais déjà en 1989 chez Air Inter- avec l’instauration d’une cellule de crise transdisciplinaire (War Room).
  • Les pratiques de la guerre de l’information sans tabou. A savoir, les pratiques légitimes et les pratiques suspectes.

Si les différentes approches ne datent pas d’aujourd’hui, les auteurs ont parfaitement raison de les inscrire dans cette nouvelle vague que l’on nomme « communication digitale et communication d’influence ». Car au delà des aspects « marketing-com » de la présence digitale et sociale des entreprises, il ne faut pas oublier que le web n’est qu’un nouveau territoire de conquête où les acteurs interagissent avec des actifs immatériels.

Si vous souhaitez vous procurer ce livre.

Voici le lien vers la boutique   

Influence et réputation sur Internet . Communautés, crises et stratégies

Nicolas Chazaud, Hugo Cousin, Fabrice Frossard,François Jeanne-Beylot, David Millian, Martin Pasquier etAntoine Violet-Surcouf

Sous la direction de Antoine Violet-Surcouf

La Bourdonnaye – Collection : AEGE – mai 2013

Un extrait du livre

 

Influence Reputation Internet Preface Introduction Postface

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon