Crédit Cision’s Social Journalism Country Barometer

Baromètre mondial  sur les usages professionnels des journalistes.

L’étude de Cision et Canterbury Christ Church University  a étudié les utilisations et les perceptions, les attitudes et les comportements des médias sociaux par les journalistes. Une typologie des acteurs (architect, promoteur  chasseur, observeur, sceptique) hisse « le journalisme canadien » à la première place et fait ressortir des intérêts (promotion, veille, networking) et des usages variés (blog, crowdsourcing). En bonus, une interview de Nikos Aliagas.

Plus les journalistes intègrent les médias sociaux dans leurs pratiques professionnelles plus ils ont une meilleure connaissance de ces supports.

L’âge est un facteur important qui influe sur l’utilisation des médias sociaux et des attitudes. La pratique des médias sociaux permet de développer une vision positive des outils par rapport à leurs homologues plus âgées

Au sommaire : 

  • Typologie : êtes vous architecte, promoteur, chasseur, observateur ou sceptique ?
  • Classement des journalistes par pays
  • Le baromètre intégral (en anglais)
  • Vidéo : Vision du journaliste-chroniqueur-animateur le plus influents sur les médias sociaux

 

Typologie : êtes vous architecte, promoteur, chasseur, observateur ou sceptique ? 

  • Les architectes sont les personnes influentes de la professionnelle des médias sociaux. Ils ont une haute-évaluation de la connaissance des outils avec une perception positive des médias sociaux et une utilisation diversifiée pour communiquer et créer des relations avec le public en plus de la promotion de leurs contenus.
  • Les promoteurs utilisent les médias sociaux aussi souvent que les architectes mais ils y passent moins de temps. Ils perçoivent positivement les médias sociaux mais en se concentrant sur les blogs et les microblogs particulièrement pour publier et faire de la promotion.
  • Les chasseurs sont des utilisateurs de niveau moyen (temps et fréquence). Les médias sociaux leur semblent plus intéressants pour trouver de l’information et des contacts que pour produire du contenu.
  • Les observateurs  gardent un oeil attentif sur ce qui se passe dans les médias sociaux mais leur contribution est faible et peu diversifiée.
  • Les sceptiques sont les moins actifs tant dans le network que dans la production de contenu. Ils utilisent un ou deux types de formes de médias sociaux. Ils ont même tendance a avoir une opinion négative sur les impacts des médias sociaux.

Les promoteurs et les architectes ont une forte utilisation des médias sociaux pour la publication et la promotion de leur travail (97,7% et 97%) et de la recherche d’informations (92% et 93,4%), tandis que la tendance s’inverse est  pour les chasseurs et les observateurs.

Dans le détail, les pratiques des journalistes sont plus contrastées et révèlent des attentes très différentes des médias sociaux – entre outils de diffusion et de collaboration. Aux Etats-Unis, les journalistes sont ainsi très blogueurs (82%). La Suède, l’Allemagne et la Finlande sont friands de sites de crowdsourcing. Les journalistes français sont les plus actifs sur les plateformes de partage de vidéo (hello Dailymotion !)

Source Blog.Le Figaro

Classement des journalistes par pays 

  1. Canada
  2. États-Unis
  3.  Royaume-Uni
  4.  France
  5. Australie
  6. Suède
  7. Finlande
  8. Allemagne

Les journalistes suédois ont les opinions les plus positives sur les impacts des médias sociaux sur leur profession. Tandis que les journalistes australiens en sont les plus préoccupés.

L’utilisation des microblogs tels que Twitter, est le plus élevé au Canada (79,9%) et au Royaume-Uni (79,4%) et, plus faibles en Allemagne (46%).

Les sites de réseautage tels que LinkedIn, sont les plus populaires parmi les journalistes aux Etats-Unis (85,8%) et au moins en Finlande (43,3%).

Etude intégrale en anglais 

N.B. A la demande de la société, le document pourtant public, a été retiré. Il n’avait pourtant pas été modifié, le nom de la société figurait sur toutes les pages, il est également accessible publiquement sans inscription ni paiement….. Cherchez l’erreur.

Vidéo : Vision du journaliste-chroniqueur-animateur le plus influents sur les médias sociaux

Nikos Aliagas, pionnier de la télévision sociale (SocialTV) utilise régulièrement les médias sociaux. Principalement Twitter avec un véritable coup de coeur pour Instagram (service de publication photo). Interviewé par PPC, il y apprécie la magie de la proximité et l’auto-sarcasme tout en y regrettant la violence.

Son conseil :  « parler vrai profil social »

 

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon