12 juin 2012 Rencontre conviviale avec Marie-Dominique Jacquet, Directrice de la Marque Employeur du Groupe L’Oréal et les lauréats du Branstorm 2012

« Révélez-nous vos talents » tel aurait pu être le slogan du L’Oréal Brandstorm !

La simulation d’entreprise par le jeu virtuel ou non, sort des chantiers battus du recrutement. En offrant un terrain innovant à l’expression des talents, l’entreprise, fait connaitre sa marque employeur auprès des jeunes  et offre aux profils atypiques l’occasion inespérée de se faire remarquer non sur leur savoir ou leur connaissance mais sur leur savoir agir en situation.

Le Business Game, un outil de recrutement et de communication

Pionnière en matière de Business Game, L’Oréal est la première entreprise a avoir lancé un business game appliqué au domaine du recrutement. Depuis 1993, ce processus a attiré  50 000 étudiants dans  280 universités partenaires.

Comment ça marche un business Game ? 

Une entreprise met au défi des étudiants pendant une certaine durée (jours, semaines, mois) en leur confiant une mission définie. Au cours de cette mission, les étudiants doivent travailler en groupe pour mettre en commun leurss talents. A l’issue de ce jeu, le jury nommera les heureux gagnants à l’obtention d’un poste dans la dite entreprise.

Concrètement chez l’Oréal,

Les équipes du concours Brandstorm, composées de trois futurs diplômés, doivent proposer un lancement de produit ou de service en exploitant les tendances les plus récentes du marché. Cette année 2012, ils ont travaillé sur la game The Body Shop et avaient pour mission de respecter les valeurs de la marque, engagée notamment en faveur d’une beauté éthique en intégrant la dimension digitale dans leur stratégie. La dimension digitale nécessitait la mise en place d’un plan de communication Social Media qui, par ailleurs, a donné naissance à un nouveau prix décerné par les internautes : le People Choice Award. Ce prix a récompensé l’équipe de Brandstormers ayant le mieux réussi à mobiliser le public autour de leur projet.

Retrouvez la page Facebook du L’Oréal Brainstorm https://www.facebook.com/lorealbrandstormofficial

Quels bénéfices et pour quels objectifs ? 

Les avantages pour une entreprise comme l’Oréal sont multiples

Depuis 1993, l’Oréal organise des Business Game. L’entreprise recrute ainsi chaque année entre 150 et 200 profils dans 45 pays.

L’objectif est de proposer aux étudiants partout dans le monde une expérience pédagogique et professionnelle et de leur offrir l’opportunité d’endosser le rôle d’un Directeur de Marque international au sein de l’industrie des cosmétiques

Au delà du simple besoin de « recruter des talents » (un défi en soit), ce concours s’inscrit dans un enjeu plus important puisqu’il correspond à la stratégie de communication des Ressources humaines de L’Oréal

  • Faire connaitre le groupe, ses métiers, ses valeurs et sa vision : renforcer la créativité des étudiants et leur connaissance de l’activité du Groupe
  • Mettre en oeuvre les trois priorités clés en matière de ressources humaines  : recruter les meilleurs talents, promouvoir la diversité et optimiser le développement et l’évolution des collaborateurs. Premier Business Game
Plus simplement, communiquer auprès des étudiants permet à l’Oréal de créer du lien avec les étudiants,de recruter des profils issus de toutes les filières (pas seulement dans le marketing et ni spécifiquement passionnés par le cosmétique) et faire vivre une expérience inoubliable à des futurs collaborateurs, prescripteurs, clients…
L’entreprise ne communique pas sur ses bénéfices « image à 360° »  (étudiants, école, parents, université,etc) et « idées » (n’est-ce pas un vivier de talents et d’idées exploitables en l’état ou avec remaniement) ; mais j’ose imaginer que les bénéfices sont présents puisque l’opération est renouvelée tous les ans depuis depuis 20 ans

Pour les étudiants, un défi pour leur carrière

C’est une expérience pédagogique inédite de travailler concrètement sur le lancement d’un produit en réalisant de A à Z toutes les tâches nécessaires à la mise en oeuvre d’un business plan. Le fait de travailler en équipe sur un cas concret, les met en situation de mettre en musique des savoirs, de se découvrir en développant des savoirs agir en situation, de développer leur réseau et de connaitre les joies du « travail en équipe ».

A la soirée du 12 juin, les participants et anciens lauréats, manifestaient un enthousiasme et une grande fierté. Cette expérience est une réalisation de plus dans leur portefeuille de compétences :-)
Pour les gagnants,
  • Le premier prix est un voyage dans une ville de leur choix d’une valeur de 10 000 €
  • Deuxième prix: un voyage d’une valeur de 5 000 €
  • Troisième prix: un voyage d’une valeur de 2 500 €
  • Une récompense lors d’une finale internationale:  « People Choice Award » et  « Best Communications Campaign »
La finale Branstorm en vidéo 

Relevons également le volet international de l’opération.

Le concours est organisé dans 45 pays. En 2011, les 3 équipes gagnantes représentaient respectivement l’Indonesie, l’Inde et Singapour. En 2012, le jury a décerné un prix ex aecquo à deux équipes:

  •  L’équipe Eves des Philippines, qui a également remporté le prix People Choice Award (vote du public via Facebook). Vous avez donc rencontré mardi dernier les doubles-championnes de Brandstorm 2012 !
  • L’équipe Brand Up du Chili, arrivée ex aecquo devant 36 équipes du monde entier !
Un terrain propice au networking international de haut niveau.

 

12 juin 2012 Rencontre conviviale avec Marie-Dominique Jacquet, Directrice de la Marque Employeur du Groupe L’Oréal et les lauréats du Branstorm 2012

 

Pour aller plus loin

Le 12 juin, au Café Germain,  26 personnes ont répondu présent à la rencontre conviviale initiée par Publicis Consultants | Net Intelligenz pour le compte de L’Oréal. Une soirée durant laquelle nous avons débattu en toute simplicité avec Marie-Dominique Jacquet, Directrice marque employeur du Groupe L’Oréal, des lauréats 2011 et des coachs. Toute l’assemblée était enchantée de découvrir l’essence de ce concours. L’ambiance chaleureuse était perceptible.

Pour les étudiants, ce challenge offre aussi des occasions d’être en compétition avec d’autres étudiants étrangers, de développer une confiance en soi et d’apprendre à se valoriser. Tout comme dans les Start Up Week end  ou les 24h chrono, ils sont accompagnés par des coachs qui les poussent à se dépasser et doivent s’entraîner au pitch.

Mais cette opération est coûteuse: elles mobilisent de nombreuses ressources humaines, un budget communication-événementiel important; toutes les entreprises n’ont pas les moyens de réaliser une telle opération. On peut toutefois imaginer que un processus adapté à une échelle moindre (ex inter-entreprises).

Toutefois si l’Oréal , Carrefour, TBWA, Ford, la Société Générale… se lancent dans le Business Game ce n’est pas pour un simple besoin de recrutement. Le talent est l’or noir des entreprises du XXIeme siècle : attirer des talents aux profils atypiques nécessitent de démystifier les métiers et le coeur de l’entreprise en se dévoilant (valeur, vision, stratégie).

Attention, les places sont chères: 8 249 inscrits pour 150-200 candidats recrutés !

C’est dire que ce type de concours séduit la jeune génération. A bon entendeur. Peut être pourrions nous imaginer une nouvelle ligne dans le CV : « J’ai participé à un business Game et voici ce que j’ai pu mettre en application… » Je ne connais pas exactement la grille d’évaluation mais je sais que le Jury est composé de différents profils (DRH, marketing, professeur, communication)

A votre avis 

Est-ce le prix à payer pour dénicher les perles rares ou attirer les profils qui ne viendraient pas spontanément ? Comment appliquer le Business Game a une plus grande échelle ou une échelle moins importante ? Si nous créons une génération de challenger, comment les entreprises vont-elles pouvoir gérer les attentes post-concours ?

Je ne resiste pas à l’envie de partager avec vous un power point réaliser sur « Recruter autrement, la cas de The Voice »

 

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon