Je penche pour la co-responsabilité !

Suite à un projet de loi visant l’interdiction d’utiliser Facebook pour les recruteurs allemands, j’ai répondu aux questions de la journaliste de Figaro.fr, Marie Bartnik.

Rappel des faits, « Thomas de Maizière, ministre allemand de l’Intérieur qui avait déjà recommandé cet été d’interdire aux ministres d’utiliser des iPhones ou des Blackberry pour des raisons de confidentialité et de sécurité. » a déposé un projet de loi le 30 septembre 2010 pour interdire l’utilisation de Facebook dans le cadre d’un recrutement.

Une loi innaplicable qui fait réagir !

Ce ministre a probablement lu le résultat de l’ enquête menée en février et mars 2010 menée par le Groupe Robert Half. Les managers allemands figuraient en tête des recruteurs européens (même avec 18%) des statistiques à la question: Etes vous prêts à vous affranchir du CV et de la lettre de motivation au profit des réseaux sociaux pour trouver le candidat idéal ?

Quoi qu’il en soit, l’interdiction n’aura aucun effet, le contrôle est impossible. Le Web est un espace ouvert qu’il faut pouvoir appréhender avec des recommandations :

Développer la co-responsabilité:  former les recruteurs et les candidats, exiger des services en ligne qu’ils respectent la priorité à l’anonymat par défaut et permettent aux utilisateurs de contrôler leurs données.

Ci-dessous un extrait de l’article que vous pouvez lire en entier sur Figaro.fr « Quand Facebook et emploi ne font pas bon ménage« 

Je vous invite également à consulter le « Dossier emploi sur Internet, e-recrutement via les réseaux »

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon