Réussir ses présentations.
Comment surmonter sa peur et affronter le public lors d’une présentation ?
Certains affrontent le trac par le rire, le silence, une série de pompes….
Paul Séré et Kamel le Magicien, nous avaient avoué en mars 2009 qu’ils avaient instauré un rituel pour apprivoiser le trac et transformer cette énergie  en atout.
Quatre conférenciers professionnels internationaux français membres de l’AFCP ont accepté de partager avec vous leurs secrets pour vaincre le trac.

Sébastien Millecamps

Mes 5 astuces pour vaincre le trac en prise de parole ?

1 – Préparez, préparez, préparez ; vous serez d’autant plus prêts, et sereins
2 – Respirez dans le ventre ; en allongeant la durée de l’expiration
3 – Calmez le mental : ne focalisez pas sur vous, le trac vient de l’égo
4 – Allez chercher le regard de vos auditeurs, comme vous, ils sont humains !
5 – Faîtes-vous faire confiance et donnez à voir votre personnalité, unique et originale

Sébastien Millécamps, conférencier, coach, formateur. Spécialiste de l’image et de l’image de soi. Créateur et directeur de la société Les pieds sur terre (www.lpst.net).

Martina Bayers

« It’s not about you.  It’s about them.»

Lorsque je suis invitée comme conférencière, je mets tous les atouts de mon côté : j’arrive très en avance, j’installe le plus tôt possible mon matériel afin d’avoir l’occasion de m’isoler physiquement ou mentalement quelques minutes avant mon intervention, etc.

Cela n’empêche pas toujours le trouillomètre de se mettre à monter…un peu trop haut !

Lorsque cela arrive, je me rappelle toujours cette phrase lue dans un très bon livre sur le sujet : « It’s not about you. It’s about them. »*.

En d’autres termes, il ne s’agit pas de moi, mais bien des personnes qui sont venues m’écouter ! C’est la seule chose qui compte et je leur dois de leur donner le meilleur de moi-même, sans discussion ni atermoiement… Et ça marche, j’arrête de m’apitoyer sur mon sort et je me reconcentre.

* Carmine Gallo, The Presentation Secrets of Steve Jobs, McGraw-Hill 2009, ISBN-13: 978-0071636087

Martina Bayers est membre de l’équipe Yellow Ideas. Elle a créé le séminaire « Creative Slideshow » (Réussir une présentation: comment faire un power point impactant et inspirant ?).


James Dillon

Vaincre le trac?

Sommes-nous vraiment préparés pour gérer les montées d’adrénaline qui nous envahissent quand nous devons intervenir et prendre la parole?

Les athlètes olympiques savent s’entraîner pour atteindre et stabiliser un état de stress positif, une sorte de plateau, le contraire d’une succession de décharges, de pics incontrôlables, afin de maîtriser les battements du cœur et donner le maximum pendant une très longue période.

Les comédiens, dés leur entrée en scène, connaissent un état second, une curieuse sensation. Ils s’entraînent avec des techniques de relaxation et de concentration bien avant que le spectacle ne commence.Ils ne doivent pas seulement mémoriser leurs répliques et déplacements. Ils s’appuient sur leur corps qui, alimenté par une respiration profonde, garde « ancrée » une sensation de puissance et de force.

Une personne qui ne fait pas de sport ou qui n’a pas d’expérience théâtrale peut chanter son air favori. Si elle est essoufflée, un entraînement s’impose.

Réciter un poème, raconter une anecdote ou apprendre un texte permet de faire le point avec soi-même. Beaucoup d’autres possibilités existent comme le footing, la pratique du yoga ou du t’ai chi. Sans devenir obsédée, la personne saura reconnaître le fameux « plateau » où la respiration et les battements du cœur sont maîtrisés et elle sera capable de s’exprimer car elle a fait de son corps un allié en amont de l’événement.

James Dillon, chargé des relations internationales de l’Association Française des Conférenciers Professionnels, Coach et formateur, ancien sportif et comédien.
www.james-dillon-consulting.fr


Mark Raison

La stratégie de l’ultime fois

Vous me demandez si je connais le trac ? Oui, bien sûr, c’est le compagnon de chaque conférence, de chacune de mes interventions publiques. C’est d’ailleurs un compagnon indispensable ! Sans lui pas de tension, pas d’énergie, pas de force profonde.

Quand ce compagnon se fait trop pressant, au point parfois d’être obnubilant, je recoure à une stratégie très simple, « la stratégie de l’ultime fois » : je me dis que c’est la dernière dois que j’ai la chance de prendre la parole en public ! Ou que c’est la dernière fois que j’interviens dans cette entreprise ou dans ce pays.

Alors, spontanément, les meilleurs souvenirs me remontent à l’esprit, je revis de belles et riches rencontres. Ainsi, mon esprit vagabonde ailleurs, oublie le stress qui commençait à l’envahir. Quand la sérénité est revenue, je peux à nouveau me concentrer sur mon exposé, sur les attentes de mon public et me dire : « Allez, Mark, trois quart d’heure* de bonheur t’attende ! ». Je sais déjà que ce ne sera pas la dernière fois …

*Le format des conférences de Mark Raison est de 45 minutes.

Mark Raison, conférencier international et consultant en créativité chez YELLOW IDEAS

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon