L’avatar est l’ingrédient identitaire le plus représentatif de votre personnalité.

Avec votre nom ou pseudo, votre bio, vos liens (url blog/site), votre activité (publications, mise à jour de votre statut), il est LE critère le plus regardé.

L’œil et le cerveau sont stimulés par les images de manière consciente ou inconsciente. Ce phénomène induit « perception » et « sensation« .

Si le principe du CV anonyme défend l’idée de l’absence de photo pour lutter contre les discriminations; dans l’univers numérique votre avatar est une identité visuelle extrêmement importante.

Les profils sans photo ou sans image développeraient le sentiment d’insécurité et de méfiance.

Vous pouvez mettre votre propre photo ou une image selon l’identité du site et du message que vous souhaitez transmettre. Mais retenez dans tous les cas qu’il est signe d’identification, de personnification et de reconnaissance. Doit-on avoir la même photo ou non partout ? Faut-il une photo différente ? Changer régulièrement ?

Ajout 11.03.10: Vidéo de la conférence IdentityCamp en Fin d’article

Quelques conseils et astuces: retour de barcamp

J’ai assisté en streaming (retransmission vidéo en direct) le 9 mars 2010  à la rencontre Québécoise IdentityCamp .

Nicolas Roberge et Pierre Olivier Martel intervenaient sur ce thème. Voici en quelques lignes les conseils que j’ai relevé:

Choisir un avatar en cohérence avec activité et le réseau social selon Pierre Olivier Martel:

  • Sur Facebook, votre photo peut être contextuelle et changer en fonction de votre actualité. C’est par ailleurs un bon moyen d‘engager des discussions. Il est assez courant de voir des commentaires suite à un changement d’avatar.
  • Sur Twitter, la plupart des profils maintiennent le même avatar pour faciliter la reconnaissance visuelle. Notons, que l’avatar a parfois valeur de « revendication » politique ou citoyenne. Nous avons vu des avatars en vert pendant les émeutes iraniennes ou tricolore pour soutenir Barack Obama ou encore « tout noir » pour manifester un désaccord avec les lois Hadopi.
  • Sur les réseaux professionnels. Favorisez une image professionnelle qui peut être révélatrice de votre activité professionnelle.

Les critères d’une bonne photo d’après Nicolas Roberge:

  • Une photo unique c’est-à-dire propre à vous. Une pause personnifiée.
  • Un cadrage serré. C’est votre visage avant tout qui doit être visible. (cas particulier des sites où l’avatar est de petite taille)
  • Une photo en cohérence avec activité exemple en action dans la vie professionnelle ou artistique si vous êtes un graphiste
  • Un avatar humain et naturel
  • La photo doit être engageante, inspirante, esthétique (facile à regarder) et claire

Changer de photo c’est être VIVANT ! dixit fbrahimi

Lors de cet IdentityCamp, les questions de la salle se sont principalement orientées sur le débat : faut-il avoir la même photo tout le temps et partout ?

La réponse est dans cette image : Madanonna a-t-elle le même style ???

Avoir la même photo tout le temps c’est comme si vous étiez figé dans le temps !

Faîtes-un essai en recherchant une personne sur Google image.

Lorsque l’on trouve des photos différentes, l’impression majeure est la VIE: le mouvement, l’activité, l’existence. C’est comme une impression de film ou de bande dessinée. Comme si cette personne vous parlait.

L’inverse donne un effet de stabilité qui peut vite être associé à de l’inactivité et de l’absence de créativité.

Avoir la même photo sur tous les sites c’est comme si vous étiez platonique !

Être authentique et avoir de la cohérence nécessite d’avoir une présentation globale qui permet de vous identifier, de vous reconnaître et de mémoriser votre identité le plus rapidement possible.

La photo est un élément de différentiation mais il ne doit pas se transformer en un élément sans relief.

Suivant votre présence en ligne, adoptez une stratégie cohérente par rapport à la raison d’être de votre présence.

Distinguez par exemple les sites professionnels aux sites sociaux, les sites de conversation et de lecture. En fonction de leur utilité vous pouvez avoir des avatars différents.

Changer de photo peut être un élément de déstabilisation pour votre réseau. Mais c’est aussi une dynamique de « renouveau » qui peut ressusciter de l’intérêt et même engager de nouvelles conversations.

Choisissez un rythme qui vous convient ! Ce ne doit pas être une corvée. Certains changent de photo en même temps que les saisons ou en fonction d’un événement dans leur vie.

A vous de choisir :-)

Changer de photo est  peut être l’occasion d’un post ou d’un Tweet ? – « Changement d’avatar à l’occasion de… »

D’ailleurs, seules vos anciennes connaissances  peuvent être déstabilisées par un changement de photo…pas les nouvelles ;-)

Partage d’expérience

Je change souvent de photo.

Depuis 2005, j’ai  référencé délibérément différents visages de ma personne.

C’est très féminin: parfois les cheveux frisés, parfois avec un brushing, un chapeau sur la tête ou avec une queue de cheval.

C’est toujours moi :-) Mais avec un profil différent de face, de profil, etc

Alors la solution que j’ai trouvé c’est de distiller petit à petit ces différents visages afin d’habituer mes lecteurs à mes différentes coiffures.

Plus fun sur Twitter et Facebook, plus professionnelle sur mon blog et les réseaux prof, en mode lecture sur les sites de partage de contenu, etc.

Et lorsque l’on recherche mon nom en image on peut me retrouver suivant le visage que j’avais le jour de la rencontre.

Et vous, quelle est votre stratégie ? Comment avez vous trouvé la photo que vous véhiculez ? Quel style avez vous adopté ?

Revisualisez la conférence IdentityCamp

Choisissez IdentityCamp6 – Olivier Martel

Streaming .TV shows by Ustream

Pour aller plus loin, je vous invite à lire:

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon