Global social network concept. Hi-res digitally generated image.Loin d’être la seule méthode, la méthode réseau demeure incontournable.

En fait, les statistiques démontrent tout et son contraire. Pourtant, c’est pas le biais du réseau que l’on trouve son premier emploi et c’est aussi grâce au réseau que l’on obtient des informations pertinentes pour préparer un entretien ou que l’on accède au marché caché ou encore que l’on s’ouvre à d’autres opportunités. (cf Trouver le Bon job grâce au réseau d’Hervé Bommelaer). D’autant que le recrutement et les offres passent de plus en plus sur le Web (méthode peu onéreuse et virale) et via les réseaux sociaux. Donc autant adopter les bons réflexes ! Les Vidéos du succès de PPC & HK abordent aujourd’hui avec Nathy la manière de trouver un job en mobilisant son réseau de relations.


Texte intégral

Cela s’appelle la méthode réseau, une BONNE méthode qui a fait ses preuves. L’idée est de faire appel à ses relations et ensuite aux relations de ses relations. Voyons comment ça fonctionne, parce que la mécanique est précise ; il faut qu’elle soit bien huilée :

1- trouver le bon prétexte pour commencer à contacter ses relations qui travaillent dans un milieu proche du travail que l’on recherche. Il faut préciser qu’on se renseigne sur ce secteur pour asseoir un nouveau projet professionnel. Demander un avis « professionnel » et, surtout, ne pas dire qu’on recherche un emploi. Personne n’est dupe… mais la méthode est efficace.

2- Se faire recommander en appelant de la part d’untel. Ne pas négliger le médecin qui voit beaucoup de monde, il est bon prescripteur ! On peut rencontrer avec cette méthode jusqu’à une centaine de personnes ; c’est un vrai travail de plein temps !

3- Préparez soigneusement le rendez-vous téléphonique :
On appelle de la part d’untel pour valider un projet professionnel et on demande un RV de 45 mn (en général, il dure plus longtemps…). Au moment de la rencontre, on pose rapidement le « contrat » de l’entretien : pourquoi on est là, ce qu’on recherche… Et on remet sa carte de visite (comme un pro, même si on est chômeur). C’est un truc car l’interlocuteur vous remettra sa carte en retour, laquelle comporte son adresse mail (pour les remerciements ultérieurs …). Surtout ne pas remettre de CV, et même ne pas en avoir un dans son sac.

4- Poser les bonnes questions :
Que pensez vous de mon profil ? que faut-il mettre en avant ? quelles sont les entreprises dynamiques du secteur ? Montrer un tableau reprenant les secteur et entreprises qui vous intéressent.

5- Misez sur l’effet Boule de Neige :
Avant de prendre congé, demander les noms de plusieurs personnes (au moins deux) que vous pourriez rencontrer pour vous aider à formuler votre projet. C’est là où la « boule de neige » se construit. L’idéal serait d’ailleurs que votre interlocuteur prévienne ses amis de votre future visite.

6- Ne perdez pas de vue votre objectif :
Quel objectif ? Rencontrer le plus de décideurs du secteur qui vous intéresse ; cela augmente votre notoriété, et vos chances de rencontrer le job de votre vie.

7- Dites Merci :
Surtout remercier la personne qui vous reçoit et la personne qui vous l’a recommandée. L‘e-mail est idéal pour faire cela.

Ne pas oublier : 70% des jobs sont trouvés par ce procédé ! C’est vraiment une méthode qui marche… Merci Nathy.

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon