Conférence sur le Coaching en Europe et en Amérique du Nord – 5 juin 2007 salon RH Expo

Plus de 100 personnes ont assisté à la conférence organisée par l’antenne Ile de France de l’ICF France (International Coach Federation). Je crois même pouvoir dire près de 120 personnes.

La conférence a remporté un vif succès voici les photos prises par Elisabeth Galton, Vice présidente de l’ICF France en charge du développement des 12 antennes régionales, et celles de Patrice Malaurie, co fondateur de JobMeeters, présent dans la salle (merci Patrice pour les photos et pour ta présence !).

Ci dessous mon résumé de la conférence pour ceux qui n’ont pas pu venir.

A la table ronde:

1er temps présenté par Fadhila BRAHIMI:

  1. Présentation de l’ICF:
    Née en 1995 aux États-unis, ICF compte près de 11000 membres dans le monde. Elle est présente dans près de 145 bureaux dans 43 pays
  2. Les objectifs de l’ICF:
    Construire, soutenir et promouvoir la profession de coach

    Offrir aux clients des coachs compétents dans tous les pays du monde
  3. Les engagements des Coachs de l’ICF:
    Respecter le code déontologique de l’ICF
    Entamer un processus de certification
  4. La certification de l’ICF:
    3 Niveaux de Certification Internationale

    En référence aux «  11 compétences du coach »
    Formation continue (formations accréditées)
    Pratique prouvée (attestations de clients)
    Supervision régulière (travail sur soi)
  5. Résultat de l’enquête mondiale  commanditée par ICF Monde à PriceWaterhouseCoopers

    Le coaching, c’est un CA de 1,5 milliard de dollars et un portait
    Coach moyen: une femme âgée entre 46 et 55 ans qui exerce son métier depuis au moins 5 ans, Bac +5
    Activité: 11 clients à n’importe quel moment de l’année

    Clients: 56 % des femmes, 44 % des hommes entre 38 et 45 ans.
    Revenu moyen annuel de 50 510 $ (une partie de leur activité). Ce chiffre subit des variations d’un pays à l’autre
2ème temps: Interventions de Jean Pierre FORTIN (JPF) , Yves RICHEZ (YR) et Martine VOLLE (MV) autours de 3 questions de fond:
  1. Quelle différence entre le coaching et les autres postures d’accompagnements?
    _JPF –Le coaching est une profession récente (à peine 20 ans) dont l’objectif est de permettre au coaché d’identifier ce qui lui manque pour réussir tandis que la psychothérapie, plus ancienne, vise le soulagement de la souffrance et le consulting, de fournir une expertise pour résoudre un problème.
    _YR –Le coaching est une posture d’accompagnement non thérapeutique tripolaire. Il propose dont son ouvrage (parution en 2008) une théorie possible du coaching comme posture favorisant l’émergence et l’actualisation des potentiels humains.
    _MV –Le coaching est un service aux entreprises à destination des personnes, des équipes ou de l’organisation qui offre une alternative aux approches traditionnelles en créant des options nouvelles face à des impasses ou des situations inconnues.
  2. Quel est l’apport spécifique du coaching dans les entreprises ? Comment les évaluer ?
    _JPF -Performance dans les entreprises (PE et grands groupes) pour atteindre de meilleurs résultats: dépassement des objectifs, satisfaction plus grande des clients et des collaborateurs à l’égard de l’encadrement, meilleur équilibre travail/famille, redressement …
    _YR -Favoriser de nouveaux possibles, intégrer le principe d’efficience et distinguer la potentialité de la capacité et de la compétence: recherche l’éfficience
    _MV -Mesurer l’impact du coaching c’est avant tout : clarifier la demande initiale, d’accompagner sur la durée et de mettre en place des indicateurs mesurables.
  3. Quelle est l’utilité des processus de certification pour les entreprises qui cherchent à faire référencer des coachs ?
    _JPF -Permet d’avoir un cadre légal et déontologique et, de promouvoir la reconnaissance de la profession
    _YR -Il faut favoriser le processus de la validation d’acquis et de l’expérience à côté de la certification comme complément car la certification a aussi ses limites (choix théoriques, idéologiques et dogmatiques, normalisation et don rationalisation, favorise l’élitisme…)
    _MV -La certification répond aux exigences des entreprises (référencement) et, permet aux coachs de faire un point sur leurs pratiques (regards extérieurs, supervision..) et leurs permet d’évoluer

3ème temps: Echange avec la salle sur:

  • Le lien amical entre l’ICF France et la SFCoach . Les 3 associations s’accordent pour réaliser ensemble une campagne d’information portant sur la certification des coachs.
  • La différence fondamentale entre les US et la France: le coaching est financé par les individus aux US et majoritairement par les entreprises en France
  • La conférence internationale du 12 juin 2007, « Dirigeants et Coaching – Enjeux, Réalités & Impacts » (informations et inscription ici)

Visualisez les photos ici

Share and Enjoy:
  • Print
  • email
  • Digg
  • del.icio.us
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • LinkedIn
  • Live
  • Netvibes
  • RSS
  • Twitter
  • Posterous
  • Technorati
  • Tumblr
  • FriendFeed
  • viadeo FR
  • Diigo
  • Identi.ca
  • Wikio FR
  • MySpace
  • PDF
  • Reddit
  • StumbleUpon